Facebook Twitter Pinterest YouTube
Home PRATIQUE Comment gérer le décalage horaire au retour d’un voyage à Las Vegas?
formats

Comment gérer le décalage horaire au retour d’un voyage à Las Vegas?

Publié le août 19, 2014 par dans PRATIQUE

 

Decalage-horaire

 

C’est l’un des problèmes majeurs lorsqu’on revient d’un voyage à Las Vegas: gérer les 9 heures de décalage avec la France.

Bien que j’ai fait des progrès depuis mes premiers voyages, je ne maîtrise pas encore parfaitement ce problème.

C’est pour cette raison que je souhaitais faire cet article pour que l’on partage ensemble nos expériences et éventuellement nos astuces.

 

 

Voici les 2 conseils  indispensables pour commencer à bien gérer le décalage horaire:

 

- Remettre sa montre à l’heure française dés l’embarquement dans l’avion:

J’ai embarqué de Los Angeles à 19h30 heure locale, il était alors 4h30 en France. J’ai donc essayé de dormir un petit peu au début du vol et me suis efforcé de rester éveillé sur la deuxième partie du vol ( films,  musique, lecture …). Pas facile, quand la plupart des passagers qui vous entourent dorment encore.  Le vol étant de nuit,  toutes les lumières sont éteintes, et les lucarnes fermées.

 

- Une fois en France, ne surtout pas dormir en journée. Se forcer à rester éveillé jusqu’à 21h30- 22h.

C’est l’erreur de base que j’avais faite, il y a 3 ans. La période pour récupérer du décalage horaire est alors encore plus longue.

Cela équivaut à garder le rythme des Etats-Unis.

 

 

J’ai voulu cette fois-ci expérimenter les « somnifères »  ou plutôt  Sleep-Aid que l’on trouve en vente libre dans les pharmacies américaines ( Wallgreen ou CVS).

J’ai acheté chez CVS à Los Angeles ce produit ( vendu 4,69$ les 24 comprimés):

 

Sleep Aid

 

 

Je l’ai expérimenté durant les 3 premières nuits de mon retour des Etats-Unis.

 

Je l’ai couplé avec un comprimé de Mélatonine (vendu aussi librement aux USA), qu’il me restait des précédents voyages.

 

Melatonin

 

 

La Mélatonine est l’hormone du sommeil, synthétisée pendant la nuit, qui régule les rythmes chronobiologiques. Lien Wikipedia pour plus d’informations.

 

 

Résultat:

 

Je n’ai pas été très convaincu de l’efficacité de ces produits. Les 3 nuits que j’ai passées ont été saccadées. Sans doute mieux que si je n’avais rien pris, mais il ne s’agissait pas de vraies bonnes nuit de sommeil comme je les conçois.

La molécule présente dans les Sleep Aid est la Diphenhydramine, qui est un anti-histaminique.

Les anti-histaminiques sont utilisés dans le traitement des allergies, ils ont par ailleurs un effet de somnolence pour certaines personnes.

 

Je suis donc repassé au Noctamide , somnifère que j’ai eu l’habitude de prendre au retour de mes 2 précédents voyages à Las Vegas.

 

Noctamide

 

Noctamide ( famille des Benzodiazépines) est délivré  sous prescription médicale.

J’ai alors très bien dormi les nuits suivantes. L’effet est même radical: endormi dans les 20 minutes qui suivent sa prise mais difficulté à se réveiller le lendemain matin.

C’est pour l’instant ce qui marche le mieux dans mon cas.

L’inconvénient principal   : la difficulté de s’en séparer pour bien dormir.

 

Cela fait maintenant une semaine que je suis rentré des Etats-Unis, c’est le temps que j’estime nécessaire pour bien se remettre du décalage horaire des Etats-Unis.

La durée du séjour est bien évidemment aussi un élément déterminant.

 

Et vous, comment gérez-vous le décalage horaire à votre retour de Las Vegas. Avez-vous des astuces?

 

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
22 Comments  comments 

22 réponses

  1. dominicbiss

    Bonjour Nico,
    Tout d’abord une remarque : la récupération au retour devient de plus en plus longue d’une part en fonction de la durée du séjour ( une semaine et plus ) et aussi de l’âge ( et oui!).
    Ceci mis à part, depuis qq années, je n’utilise que la Melatonine : le soir du départ ( j’essaie de revenir avec un vol du soir en heure locale ) et tous les soirs avant le coucher pendant 5 à 7 jours. Bien entendu, arrivé en France, je me bloque tout de suite à l’heure locale, sans faire de sieste et en restant actif ( le plus dur!).
    Je n’ai malgré tout jamais réussi à échapper au mal de crâne et autres nausées pendant les premières 48 heures…sauf plus jeune ( en 24 heures c’était fini, sans médocs!!!)
    Ci-dessous un lien amusant donnant quelques recettes que j’avoue ne pas avoir essayé, faisant même le contraire parfois…Les super-lunettes sont pour moi anecdotiques toutefois; mais il parait que cela fonctionne !!!
    http://www.dailymail.co.uk/health/article-2722417/Beat-jet-lag-sucking-slice-lemon-Fasting-Special-glasses-Or-visiting-museums-Surprising-ways-outwit-body-clock.html

    • Nicolas

      Bonne remarque Dominicbis, l’âge aussi joue!
      Personnellement, je ne suis pas convaincu de l’efficacité de Melatonin, j’ai comme l’impression que c’est du placebo.
      Je ne connaissais pas les lunettes.

      • dominicbiss

        Je ne pense pas que l’on puisse parler de placebo. La Melatonine a de reéls effets, parfois controversés ou amplifiés dans ses éventuels effets secondaires ( voir Google …); mais dans tous les cas je déconseillerais de la prendre avec d’autres substances genre « sleep-aid » ou autres benzodiazepides…Par contre, peu de jours ( 4 ou 5 ) , pour compenser le décalage de plus de 4 ou 5 heures si on va vers l’Est, ca me semble une bonne aide à la réadaptation…mais ce n’est que mon avis, d’autres seront ici donner le leur…
        A propos des medocs en vente libre aux US, il faut se méfier tout de même : « sleep-aid » en vente libre (?!) mais il faut une ordonnace pour se procurer un bain de bouche à base de chlorexhidine !!!Anachronisme très américain!!!

        • Nicolas

          Le rayon medicaments en vente libre aux USA est vraiment très surprenant pour nous autres français! Ca nous semble aberrant!

  2. Arnho

    Bonjour les amis,
    J’ai aussi essayé la melatonine l’année dernière à mon retour.
    Mais comme vous Nicolas, j’ai préféré laisser tomber car je ne ressentais aucun effet.

    Même si c’est compliqué et parfois difficile, je préfère laisser mon corps récupérer tout seul le bon rythme. La première nuit du retour, je dors très bien (16h de sommeil) mais après j’enchaîne 3-4 nuits d’insomnie. Pas simple, surtout quand on a des enfants à domicile.

    Mon seul conseil serait de prévoir 4-5 de congés après le retour et pendant une période scolaire pour ceux qui ont des enfants. Il vaut mieux les avoir à l’école qu’à la maison pendant ces moments là.

  3. Sandra

    partant 15 jours là bas je pense aussi avoir au retour un sérieux problème de sommeil, je rentre le dimanche le lundi je reprends le boulot ……… aïe ! j’ai peur je pense prendre aussi des somnifères pour aider le sommeil de la nuit du dimanche au lundi et puis les autres jours travaillant la journée ( pas de sieste en journée) je pense que le soir je ne ferais pas plus que 20h00 au lit en même temps que mon pti bout ! donc je pense reprendre le rythme très vite ;-)

  4. sylvie

    lu cette semaine dans un magazine :remède homéopathique pour lutter contre le jet lag:5 granules,2xpar jour de COCCULUS INDICUS- 9 ch. je vais le tester lors de mon prochain voyage car je n’ai encore rien trouver d’efficace.

    • Nicolas

      Je suis un peu sceptique quant à l’efficacité de l’homéopathie. Peut être à tord. Vous nous direz si ça a marché pour vous.

  5. Trobe

    Bonsoir,

    Pour ma part aucun problème pour le retour je reste éveillé jusqu’à 20 h une bonne nuit et c’est bon. Sauf une fois ou j’ai dormi 16 h ça avait rien résolu.

    Par contre à l’aller je me réveille à 5h30 tout les matins pendant une semaine et la j’ai pas encore trouvé de solution.

  6. Caroline O

    J’ai sans doute beaucoup de chance mais je n’ai jamais souffert du décalage horaire. Lorsque je pars, je mets tout de suite ma montre à l’heure du pays d’arrivée et j’ai tout le trajet en avion pour m’habituer. Surtout à aucun moment je me dis « chez moi il est XXX heure », je me conditionne vraiment et ça marche.

  7. jaybe

    Bons conseils, pour ma part j’ai pris un vol qui décollait de Las Vegas vers 21h ou 22h je crois (heure de Vegas), j’ai fait en sorte de ne pas dormir du tout durant tout le trajet (j’avais quelques années de moins, je ne sais pas si j’y arriverai de nouveau!). Arrivée à Paris vers 16h et couché à 21h, la récupération s’est plutot bien faite.
    Bon par contre dès le lendemain j’ai fait la fiesta jusqu’à 6h du mat donc ça a tout redécalé….

  8. Yomeno

    Dans le domaine des remèdes originaux « et pourtant », il existe la « Ronron thérapie » aussi.
    En gros, écouter le ronron de son chat à son retour (si on a un chat). Il parait que le son et les vibrations aident à se détendre et permettent de se recaler rapidement.
    Evidement dans l’avion, le chat on peut oublier (maison ronron sur le mp3 avec des bons casques et hop !).

    A mon retour du Chili l’année dernière, j’ai testé les ronrons dans les casques dès que je dormais dans l’avion. Et honnêtement, je me suis très vite recalé arrivé en France (bon j’ai aussi 4 chats à la maison pour me faire pleins de ronrons…).

    Je ne suis pas trop « prise de médocs » en général, du coup ça me va bien comme technique, après que se soit placebo ou pas, j’ai plutôt eu l’impression que ça marchait pour moi c’est bien le principal :)
    Et je vais retenter dans 2 semaines vers le Quebec puis Vegas :)

    Après oui au retour, le truc de base, c’est de « tenir la journée » au moins jusque 20h-21h (avec un avion arrivant à Roissy vers 9h30, elle va être longue la journée du retour…).

    A l’aller, je chope le rythme rapidement, car je suis un couche-tard / lève-tard, ça aide (et du coup je deviens un couche-tôt/lève-tôt lol) ;)

    • Nicolas

      Merci Yomeno pour votre commentaire. En effet, j’avais lu que les ronrons étaient bénéfiques pour se détendre; j’ignorais que ça aidait aussi à se remettre du décalage horaire.
      C’est une piste à explorer en tout cas. C’est une bonne idée de ronron enregistré en mp3.

  9. cassar

    Bonjour Nicolas,

    Je reviens moi aussi des EU, 2 semaines et demi à Washington, et je commence depuis mon retour ce vendredi à reprendre à peine le rythme, la nuit ca va mais c’est l’heure des repas, je suis tjs en décalage, pas faim à midi par exemple.

    Par contre le jour de notre retour avec un vol de nuit, j’ai dormi 2 heures dans l’avion , j’ai fait une journée complète de plus de 24 heures, je ne suis pas couchée pourtant , j’en avais vraiment envie, le soir vers 9 heures, je m’endormais quasiment dans mon assiette, mais aujourd’hui le rythme des nuits est revenu, il reste celui des repas.

    Je pense qu’il faut absolument éviter les médicaments dont on peut devenir dépendant.

  10. Linda G

    habituée des voyages vers les US je confirme que mème après des années on arrive pas toujours à éviter le décalage horraire pourtant il y a un petit truc asser simple surtout quand on rentre de Vegas les vols pour Bruxelles partent le matin vers 08:30 à 09:30, la dernière nuit pas d’hotel ce qui permet de passer une nuit blanche (biensur pas d’alchool non plus) quand vous êtes dans l’avion éviter de dormir ce qui a pour effet d’inverser l’orloge on se cale alors sur l’horraire asiatique, arriver a destination ne pas se coucher avant la fin de l’après midi, pendant quelques jours vous-vous reveillerez entre 4 et 5 heures du matin mais cela s’estompe au bout de quelque jours et c’est beaucoup supportable que de ne pas trouver le someil au moins on fait des nuits complète.

    il faut également boire beaucoup d’eau et bien mangé mème si vous pas faim pendant la nuit blanche et le voyage.

  11. caroline moreno

    Alors pour le vivre actuellement retour le dim 28/09 a 17H dans le sud de la France (Montpellier) la veille des inondations..lever a 4h30 du matin et deux heures aprés fatigue..les enfants n’ayant pas ecole..alerte rouge..maison proche court d’eau mais rien cette fois ci..ouff je fais des siestes de 2h et je suis en forme.Espérons cette nuit va étre un peu décalé..
    A l’aller départ Gatwik a 11h 30 nous avions essayer les somnifères mais pfff dormir quasi assis tout juste une 30min et le soir couché a 23H mais lever a 4h30.Durant quelques jours..et là en faite mème chose mais sans les journées active de Vegas.
    Il n’y a pas que le sommeil qui est perturbé le tube digestif aussi..ici depuis le retour toujours faim en faite.
    Manger dans l’avion..bouhhh chez virgin atlantique perso beurk..

  12. Olivier NOEL

    Bonjour,

    avez-vous essayé Dream Water, j’ai prix ça la dernière fois en rentrant de Los Angeles et bizarrement j’ai passé une bonne nuit de sommeil dans l’avion alors qu’en général je ne dors pas vraiment très bien (1m90 pour 110 gks…)
    Ce n’est peut-être qu’une coïncidence après un long périple de 15 jours, mais je ne sais pas.
    C’est vendu dans les aéroports US.

    Oliv

  13. Sarah

    Merci pour l’idée de la melanine… je penserais à en acheter là bas…
    Personnellement j’ai 24ans, j’ai passé un mois complet dans l’ouest des USA, le vol retour a décollé vers 17h.
    Au retour AUCUN PROBLEME (à par le mal du pays ^^)
    La seule chose c’est que j’avais faim tard le soir (alors que d’habitude j’aime manger tot vers 17-18h) et je me suis réveillée pendant une semaine et demi (plus ou moins) en plein milieu de la nuit vers 1-2h du mat pour aller au toilette.
    Chose qui ne me dérange pas du tout puisque ca m’arrive et je réussis à me rendormir après.

    C’est vraiment dommage qu’il y a des gens qui ont du mal à se remettre du voyage…

  14. sylvie

    je viens de tester l’homéopathie dont j’avais parlé plus haut et voici les résultats:
    à vegas j’ai été en décalage pendant 4 jours puis j’ai réussi à rester plus longtemps debout le soir (mais tjrs réveillée tôt)
    au retour, ma 4ème nuit a été normale et je ne suis plus fatiguée.
    habituellement il me faut 1 semaine dans les 2 sens pour me sentir bien.
    et pour répondre à Sandra: à 24 ans, il n’y a pas de problème mais après c’est de + en + dur!

  15. Sandra

    je reviens donc de mon voyage en Californie/Nevada est je dois que le déclalage je l’ai très mal supporté mais arrivé là bas. je suis partie à 10h de Bruxelles arrivés donc vers 19h…..mais déjà en 04h en France j’ai fait une escale à philadelphie ou j’allais encore plus ou moins bien …. mais une fois dans l’avion de philapdelphie a Los angeles j’ai dormi les 6 h de vol en plus de la chance pour moi l’avion quasi vide donc de la place pour dormir sans genet personne.
    Les 4 premiers jours ont été assez dur les trajets en voiture systématiquement je m’endormais impossible de résister puis après j’ai trouvé un peu près un bon rythme mais à 23h plus possible de tenir.
    le retour en France vol de nuit enfin départ 08 a Los angeles arrivé le lendemain 07h je n’ai pas réussi à dormir pendant les vols, les avions étaient plein !!!! arrivé en France c’était le petit matin donc j’ai résisté et fallait absolument que je reprenne le rythme au plus vite reprenant le travail des le lendemain ! l’âpres midi une sieste s’imposait trop de fatigue mais une petite de 01h et le soir par contre ko à 21h obligé et j’ai dormi jusqu’a 10h et je dois dire que j’ai repris très vite de rythme. ma première semaine de boulot j’allais dormir de bonne heure le soir je tardais pas devant un film mais j’ai assez bien supporté par contre mon mari 3 semaine de galère !!!! mdr très difficile pour lui de se remettre au rythme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>